Bâtiments agricoles et démarche architecturale   > partenaires
démarche

La qualité architecturale des bâtiments agricoles, un enjeu important.
Les bâtiments agricoles, résultats d'usages, de styles, de cultures, de matériaux particuliers, ont longtemps contribués à la constitution des identités locales. Les plus beaux, les mieux conservés sont d'ailleurs largement utilisés dans tous les documents de promotion. Aujourd'hui, plus de 10 millions de m2 de bâtiments agricoles se construisent chaque année, ce qui représente plus de 35% des surfaces des constructions non résidentielles. Alors que les processus de production des bâtiments agricoles se limitent souvent aux modèles préfabriqués, l'amélioration de la qualité architecturale de ces édifices constitue un enjeu important pour le monde agricole. En complément de ses récentes publications et pour alimenter les réflexions actuelles, le Ministère de l'agriculture, de l'alimentation, de la pêche et des affaires rurales a confié à la Fédération nationale des Conseils d'architecture, d'urbanisme et de l'environnement la tâche de réaliser un référentiel de bâtiments agricoles ayant fait l'objet d'une démarche architecturale. Ce travail, coordonné par le CAUE du Loiret, a pour objectif de mettre en évidence les apports d'une approche architecturale sur les bâtiments pour l'amélioration du cadre de vie des agriculteurs et la valorisation de l'image de leur profession.

Une démarche d'inventaire.
La démarche d'inventaire a été menée avec la direction générale de la forêt et des affaires rurales à partir d'une recherche élargie réalisée par courriers, e-mail, consultations internet et consultations des revues, centres de documentation et instituts spécialisés en architecture et en agriculture.
655 organismes ou personnalités ont ainsi été interrogés :
- Directions régionales de l'agriculture et de la forêt, directions départementales de l'agriculture et de la forêt
- Chambres d'agriculture, CAUE, CDHR,
- Architectes et paysagistes conseils des directions départementales de l'équipement,
- Architectes "spécialisés",
- écoles d'architecture et écoles du paysage,
- Filières matériaux,
- Lycées agricoles, Institut national de la recherche agronomique, instituts spécialisés,
- Parcs naturels régionaux, services départementaux de l'architecture et du patrimoine,
- Associations et presse spécialisées.

Une centaine de réponses ont été reçues parmi lesquelles : 70 réponses complètes, 20 réponses incomplètes ou sans supports visuels et 10 réponses hors sujet.

Un comité de pilotage s'est constitué. Il regroupait le Ministère de l'agriculture, de l'alimentation, de la pêche et des affaires rurales, le Ministère de l'écologie et du développement durable, le Ministère de la culture et de la communication, l'Assemblée permanente des chambres d'Agriculture, l'Institut de l'élevage, la Fédération nationale de l'habitat et du développement rural, la Fédération nationale des CAUE, et l'association Maisons paysannes de France.
Il a retenu, pour leurs qualités architecturales, une cinquantaine de réalisations qui ont ensuite fait l'objet d'une validation quant à leur fonctionnement par des contacts téléphoniques avec les maîtres d'ouvrage ou les personnes ressources.

Le référentiel reste un outil ouvert qui pourra être complété par de nouvelles réalisations.

caue45
Union régionale des caue du centre
Ministère de l'agriculture et de la pêche
Ministère de la culture et de la communication

Reproduction des textes et photos interdite sans accord préalable des auteurs